Les Minions, ou la folie des petites créatures jaunes

Les Minions, il faudrait vivre sur Mars pour ne pas en avoir entendu parlé. Et que vous les aimiez ou non, impossible de passer à côté : ses petits bonhommes jaunes sont partout et rencontrent un succès international !
De nombreux produits dérivés ont alors vu le jour. Peluches, jouets, vêtements, Tic-Tac (au fameux goût de banane, nourriture préférée des minions), mais c’est Pantone qui frappe fort en donnant à la couleur jaune Minion une référence officielle.
A vrai dire, le papa des minions, Pierre Coffin, ne s’attendait pas à un tel succès et semble avoir penser qu’un trop gros marketing s’est développé autour de ses personnages, maintenant incontournables.

Minions-Pantone2

Les minions représentent de petites créatures jaunes (un peu) stupides qui parlent une langue étrange et incompréhensible, vaste mélange d’onomatopées intercalées de quelques mots de français, d’anglais, d’italien mais aussi d’espagnol. Les minions ont été vus pour la première fois en 2010 dans le long métrage Moi, Moche et Méchant, et sont bien souvent comparés aux Lapins Crétins de chez Ubisoft à cause de leur comportement puéril.

Minions-Langage

En France, le titre original est conservé mais francisé par l’ajout d’un déterminant. Le terme de Minions est alors bien souvent assimilé à l’adjectif « mignon », force est de constater qu’ils sont absolument adorables. Pourtant, la réalité d’un tel titre est tout autre. En anglais, lorsqu’on parle d’un minion, il s’agit en fait d’un « larbin ». Après tout n’oublions pas qu’ils sont avant tout les sous-fifres des plus grands méchants de tout les temps, et qu’ils ne vivent que pour les servir.

Sorti  en salles le 08 juillet dernier, le film nous montre la lourde tâche qu’à été de trouver un méchant à servir, ou plutôt, la lourde tâche qu’à été d’en garder un en vie ! En effet, si la stupidité et l’incompétence de ces petites bêtes jaunes est ce qui les rend si attachantes, c’est aussi ce qui a bien failli mener à leur perte car il aura fallu des milliers d’années à ces dernières pour trouver Gru.
Aux côtés des plus grands méchants de l’histoire, les minions traversent les époques et se mettent aux services d’un tyrannosaure rex, du premier homme des cavernes, de Dracula ou encore de Napoléon. Malheureusement, le dernier est celui de trop et c’est ce qui va les mener à s’exiler en Antarctique pendant de nombreuses années.
D’abord heureux de leur vie en communauté, ils vont très vite tomber en dépression car si les minions n’ont personne à servir, ils n’ont plus de but et se laissent alors mourir petit à petit. Mais c’était sans compter sur la détermination de Kevin qui, accompagné de Stuart et Bob, va tenter de sauver son espèce !

Voilà donc nos trois camarades partis en quête d’un nouveau grand méchant à servir : traversant l’Amérique du Nord de New-York à Orlando et poursuivant leur route de l’autre côté de l’Atlantique, en Angleterre, au service de Scarlet Overkill, ils vont alors demander aux autres minions de les rejoindre.

Minions-Périple2

En attendant l’arrivée de leurs copains, Kevin, Bob et Stuart sont chargés par Mlle Overkill de voler la couronne de la Reine d’Angleterre. C’est avec l’aide des inventions du mari de Scarlet qu’ils vont mener leur mission… Qui bien entendu ne se terminera pas vraiment comme il aurait fallu car c’est Bob lui-même qui va être couronné Roi d’Angleterre.
Evidemment, cela ne va pas plaire à leur maîtresse qui profitera alors la crédulité et de la naïveté du petit Bob pour régner sur le pays à son tour et emprisonner les trois amis. Bien sûr, ils s’en sortiront indemnes car s’ils sont stupides, ils n’en sont pas moins malins (à leurs heures perdues, disons).
Mais le grand héros de l’histoire c’est Kevin, car non seulement il aura sauvé ses deux amis de l’odieuse Scarlet, mais en plus il aura su trouver un tout nouveau maître à servir pour sa tribu, qui n’est autre que Gru.

Entre temps, nous aurons eu l’occasion de voir le reste de la tribu des minions traverser le globe pour rejoindre Kevin, Stuart et Bob en Angleterre. Après avoir pris l’Australie pour l’Angleterre, ils traverseront des pays comme l’Inde pour enfin retrouver leurs amis et servir le très jeune Gru, maintenant heureux possesseur de la couronne royale.

Les studios Universal Pictures ont su garder ce côté drôle, très second degré qui plaisait tant dans les deux volets de Moi, Moche et Méchant. En effet, la recette est inchangée. Les minions restent stupides et moqueurs, fidèles à eux-mêmes, et l’humour est conservé sans jamais être trop lourd.
Voilà donc un film d’animation simple et léger pour faire rire petits et grands.

Minions-Tribu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s